Skip to content Skip to footer

Enseignement de la radiologie

Enseignement

Lecture d'un cliché de thorax

Dès 1994, notre association (qui s’intitulait au départ Organisation franco cambodgienne de pneumologie OFCP) a realisé au Cambodge, pour les médecins du programme national anti tuberculeux (CENAT), un enseignement de la lecture du cliché de thorax, qui nous paraissait fondamental.

A l’époque, le message de l’OMS était : priorité au dépistage bactériologique. La radio, avec des “images multiples et non spécifiques“ n’est pas utile pour diagnostiquer la tuberculose.

De ce fait, les médecins des pays en développement (PED), n’apprenaient pas à interpréter les clichés. De nombreux patients présentant des images radiologiques pathologiques, mais non tuberculeuses, étaient mis au traitement, alors que de réelles TB à microscopie négative étaient méconnues. A l’inverse, des images radiologiques anciennes séquellaires de TB étaient sans cesse traités et retraitées abusivement.

Etienne Leroy Terquem et Pierre  L’Her ont mis au point dès la création de SPÏ un cours de 5 jours adapté aux médecins des pays de forte endémie TB & VIH (CD en Français, Anglais, Laotien).
Cet outil interactif, didactique, adapté à la pratique, et sans cesse amélioré à partir des expériences de terrain a été reconnu par de grandes institutions ( IUATLD, Columbia University, ICAP).
L’ISR (International Society of Radiology) a mis en ligne un enseignement de lecture du cliché de thorax, SPI est cité comme contributeur à côté d’institutions internationales prestigieuses et la version anglaise de notre cours est accessible sur le site, http://www.isradiology.org/imaging.

Le cours a été fait près de 60  fois dans 17 pays sur 3 continents, Bénin, Burkina, Togo, RDC, Côte d’Ivoire, Cameroun, Niger, Guinée Conakri, Rwanda, Tanzanie, Gambie, Madagascar, Haïti, Cambodge, Laos,Vietnam, Myanmar avec des financements de l’Union (UICTMR/IUATLD) et de la Columbia University, expertise France, US-AID.

3 pays particulièrement concernés

Le Laos :  5 cours régionaux ont eu lieu à l’IFMT (Institut de la Francophonie pour la Médecine tropicale) de Vientiane, en Français (Septembre 2011, mai 2014, novembre 2015, novembre 2016 : auditeurs laotiens, cambodgiens, vietnamiens et chinois), et en Anglais, (Octobre 2013 : auditeurs Birmans, laotiens, cambodgiens, vietnamiens et chinois), avec un financement du Ministère des Affaires Etrangères, via l’Ambassade de France au Laos, à l’initiative du Conseiller Régional Coopération santé pour l’ASEAN, basé à Bangkok.

Le Rwanda : de 2007 à 2012 un enseignement annuel à la lecture de la radio de thorax (6 sessions au total) , financé par ICAP  impliquant à chaque session 60 à 80 médecins a permis de former les médecins du PNT et des praticiens de l’ensemble des hôpitaux du pays.

Le  Myanmar : 19 formations à la lecture de la radio de thorax ont été réalisées entre novembre 2014 et 2017 en direction des médecins du programme national anti TB et  des praticiens des différents hôpitaux du pays. Ces missions ont été réalisées grâce à une collaboration étroite avec  Pierre-Yves Norval, ancien responsable à OMS/Stop TB, président de TeAM (Technical Assistance for Management). Ce programme a fait l’objet d’un financement FEI (France Expertise Internationale), l’initiative “5%“ du Ministère des Affaires étrangères (MAE), puis un financement USAID-Bureau régional de l’OMS. Ces différentes missions ont impliqué à tour de rôle dix médecins pneumologues membre de SPI. Prudence Wachinou, médecin béninois membre de SPI et pneumologue au Benin a participé à  déployer ces cours au Benin  et a contribué à leur diffusion en  Afrique de l’ouest.

La demande de nos partenaires dans les PED d’une formation spécifique à la lecture de la radio thoracique de l’enfant était très forte. Laurence Falzon, pédiatre de notre association  a construit une formation spécifique pour l’enfant, qu’elle a inauguré à Mandalay en janvier 2017 avec Pierrick Cros, un pneumo-pédiatre de Brest. Depuis cette première mission, l’outil a été progressivement perfectionné, adapté à la fois pour les pédiatres, et pour les médecins impliqués dans les PNT. Il a été intégré à la large étude internationale « TB speed » toujours en  cour en 2021 visant à améliorer le diagnostic précoce de la tuberculose de l’enfant dans les PED. Six pays sont impliquées dans cette large et ambitieuse étude  (Cameroun, Cote d’ivoire, Mozambique, Sierra Leone , Ouganda et Cambodge)

Lors de la conférence mondiale de l’Union sur la Santé respiratoire à Liverpool en octobre 2016, SPI et TeAM ont organisé un Workshop sur le cliché de thorax. Les conclusions du groupe de travail de l’OMS, auquel participaient PY Norval et Etienne Leroy Terquem ont été présentées.
Le rapport de l’OMS “Chest radiography in tuberculosis detection“ a été publié en décembre 2016.

Après des années de critiques, le cliché de thorax a enfin été remis  à l’honneur par l’OMS, et reconnu comme un outil de dépistage très sensible à travers les grandes enquêtes de prévalence menées dans plusieurs pays. ( SPI a d’ailleurs participé à la relecture des clichés dans 2 de ces enquêtes au Laos et en Gambie)

En savoir plus

Découvrez nos actions

Les actions de SPI sont centrées sur la formation, le transfert de technologie et la fourniture des matériels nécessaires à la spécialité. Elles ont débuté en 1993 au Cambodge, à la Faculté de Médecine (formation initiale, CES de Médecine, DU, puis DES de pneumologie) et dans les hôpitaux de Phnom Penh et des Provinces.

Nous sommes aujourd'hui présent dans plus de 24 pays, à travers 5 types d'actions différents : Enseignement et radiologie, Actions Oxygène, Endoscopie et échographie, VNI et sommeil, Recherche clinique.

Soutien Pneumologique International © 2022. Tous droits réservés.